Réflexions sur le principe des initiations à l’Université

Même si maintenant la distance nous sépare, Colin et moi, et que nous n’avons plus de moyen efficace de faire de la ballado-diffusion, nos discussions restent. Colin, par l’entremise de son blogue, écrit toujours des billets que je qualifierais d’avant-gardistes et qui jètent un regard différent sur la société. Différent par rapport à une majorité, biensûr. Non seulement ça, mais il en profite aussi pour énoncer des solutions possibles (dans la mesure du possible).

C’est en répondant à son dernier billet, Réflexion sur le principe initiateur, que les idées ont bouillis dans ma tête pour contrer un phénomène qui ne semble pas vouloir disparaître de ces initiations : l’utilisation, mais surtout l’achat de nouveau matériel.

Je ne vous écrirai pas ce que j’ai écrit en réponse à Colin, mais je vous invite plutôt à prendre part à la discussion et à dévoiler au grand jour vos idées et vos commentaires (constructifs svp) par rapport aux idées des autres.