Ballado-Diffusion et dernier billet en terre drummondvilloise

J’étais sensé faire de la ballado-diffusion en cette dernière semaine à Drummondville accompagné d’un ami. Nous avons bel et bien enregistré quelques minutes (une soixantaine si je me souviens bien) de parlotte qui s’est avérée à être plus un exutoire qu’autre chose. Les sujets traités étaient variés quoi qu’ils se sont tous rejoint à quelque part. À la base, nous voulions parler de :

  • prolétaires pequenots de Drummondville,
  • cultures et leur festival,
  • Paris Hilton.

Finalement, nous avons aussi traité de “Baby boomers”, d’éducation en communauté, et peut-être d’autres thèmes, mais c’est vague dans ma tête.

De toute façon, l’enregistrement s’est fait sur mon balladeur (Neuros) et j’ai fait quelques erreurs lors de l’enregistrement. Rien de grave, mais tout de même. Aussi, comme nous étions deux, l’un doit être mieux entendu que l’autre. Bref, je n’ai pas réécouté les 2 parties, mais il y aurait de l’édition à faire avant publication et comme je débute mes cours demain, le temps manquera. De plus, l’Éphémère aux pommes a peut-être fait diverger nos propos de nos opinions et/ou des sujets qu’on voulait vraiment traiter.

Peut-être pourrais-je éventuellement distribuer les 2 parties originales, mais seulement jointes ensemble pour former un seul fichier (Ogg ou Speex, mais format libre). Peut-être. Merci à Colin de s’être prêté à de la ballado-diffusion et a pus fournir quelques unes de ses opinions (altérées ou non).

Sur ce, je dis maintenant mes adieux à Drummondville et on se revoit en terre sherbrookoise !