Ce blogue : question d’opinions

J’ai toujours eu de la difficulté à innover graphiquement parlant. Je ne suis pas un très bon communicateur, j’essaie de ne pas entrer dans les normes et tendances et j’ai des valeurs qui vont possiblement à l’encontre de celles qu’on rencontre chez les gens qu’on cotoie tous les jours. En d’autres mots (gageons que vous n’avez pas pu décoder) : j’aime de moins en moins mon blogue.

D’abord, bien que je sois fier du rendu graphique (Programmeurs Web, ne commentez pas sa source… il est toujours en développement. Vous avez été prévenus !) de ce thème pour WordPress, je le trouve de moins en moins attirant. J’ai ajouté, lorsque j’étais en stage, des dégradés comme fond et bordure, mais c’est plutôt, à mon avis, ordinaire. Et puis, je n’ai pas beaucoup de temps à moi, alors imaginez combien de temps j’ai pour personnaliser un blogue, lequel je semble délaisser de temps à autre. Où est-ce que je veux en venir ? À cette question : est-ce moi qui est dans le champ ou il est plutôt ordinaire, ce blogue ?

Ensuite, j’ai lu récemment que le Québec tirait de la patte au sujet des blogues comparativement, entres autres, aux pays de la francophonie (plus la France que les autres…), de l’Europe et du reste du Canada. Lorsque je parle de mon blogue à quelqu’un, on me demande souvent de leur expliquer en quoi ça consiste. Et là, les ennuis arrivent.

Qu’est-ce qu’un blogue ? À priori, je serais porté à dire que c’est un journal personnel où l’auteur écrit des billets relatifs à son quotidien tant au point de vue personnel que professionnel ou pour émettre un opinion (encore faut-il avoir des arguments). Mais lorsque je regarde toutes ces formes de publicités qui font de moins en moins du Web un Web libre (je pourrais écrire un autre billet sur ce sujet… ne prenez pas l’expression aux mots), je constate que tous les blogues listés en tête de ces listes sont bien souvent ni personnels et ne propage aucune opinion propre à l’/aux auteur(e)(s). Si je le compare à un mensuel imprimé, je dirais que ces mêmes blogues s’apparentent à tout le magazine sauf à l’éditorial. Publicités incluses.

Finalement, j’en viens qu’à me demander où peut bien mener une personne lorsqu’elle consulte mes écrits personnels ? À en croire les visites, je dirais qu’il sert à quelque chose. Je ne remets pas en question l’existance de mon blogue, mais j’étale mes visions sur la table (alias ce billet) pour les voir d’une autre perspective. La seule chose que je regrette est que je ne pourrai jamais être la personne qui exerce un regard de l’extérieur. Je n’ai pas ce talent.

Edit : Corrections de fautes d’orthographe et grammaticales