L’avenir se dessine… à côté du passé

Ça y est, je disais cette fin de semaine que rien n’était certain pour moi dans le future, mais ça semble être de moins en moins le cas. Mes parents m’ont avisé hier que j’avais reçu ma réponse à ma demande d’admission à l’Université de Sherbrooke ; elle est positive et ce dans les 2 programmes dans lesquels j’ai fait application. Cependant, comme dans toute bonne demande d’admission positive qui se respecte, j’ai des conditions, soit de réussir mon DEC (pas de surprise ici), mais aussi de réussir mes cours de mathématiques pré-universitaires.

J’ai omis de parler de ça dans mon billet sur le cégep de Drummondville : pendant notre technique en informatique, nous avons droit à des cours de mathématiques appliquées à notre programme d’étude. Cependant, ces cours ne nous permettent pas d’entrer à l’université. En fait, ils ne sont même pas nécessaires (préalables). Or, n’étant pas trop au courrant des règles lors de mon arrivée au cégep et sortant du secondaire avec encore l’esprit jeune, j’ai lésiné et voilà le résultat.

Bon, ce n’est pas très critique puisqu’il y a toujours possibilité de faire des cours par correspondance et des cours d’été, mais 3 cours de mathématique (calcul différentiel, calcul intégral et algèbre linéaire) ne se font pas dans le temps de le dire. Je devrais donc probablement repousser mon arrivée à l’Université d’une session pour entrer à l’hiver ou d’un an pour entrer en automne 2007. Les démarches qu’il me reste à faire me le diront.

Naturellement, si ma vie me guide vers un déménagement à Sherbrooke, il va de soit que mes implications me suivent. D’autant plus que je ne crois pas que personne soit intéressé à continuer l’avanture PHP Québec que j’ai initié et entretenu pendant 2 ans à Drummondville. Mais une ville remplie d’universitaires comparée à une ville remplie de cégepiens lesquels ne s’intéressent peu à l’informatique, ce n’est pas pareil.

Finalement, c’est là que je vois que plus ça change, plus c’est pareil. Enfin, plus on avance, plus on essaie de faire pareil. Apprend-t-on vraiment de nos erreurs ? Je le saurai. En attendant, il me reste à vivre au jour le jour et à apprécier le moment présent. D’abord faut-il que je me décide si je m’inscris à Sherbrooke ou non.

  • Intellexuelle

    Si je ne m’abuse, les cours à conditions, tu peux les faire pendant ton parcours. Le soir, mettons. Ou réduire ta charge de cours universitaires à 4 et plancher sur le 5e cours au cégep, à temps très partiel…

  • Merci pour le tuyau, je vais m’informer. Pour ce qui est du bacc en informatique, je sais qu’il est possible de faire un cours accélérer de mathématique 2 semaines avant la rentrée. Ce sont 2 semaines de pures maths et rien d’autre, mais quand même… Pour le bacc en imagerie numérique, cette option n’est pas disponible à cause de l’application tellement grande des mathématiques.

    Mais je ferai des recherches pour les cours de soir comme tu dis. Merci encore !