Je dis non !

Pourtant, être limitatif envers moi-même ne fait pas parti de ma description de tâches, laquelle je me suis personnellement donnée. Triste est de constater que le simple fait de travailler face à face avec un problème afin de le régler fait entrer en jeu un argumenteur nous empêchant de mieux nous concentrer et mieux cerner les défaillances pouvant nuir à nos buts ultimes.

Dès l’instant, j’affirme donc haut et fort “OUI !” à une éducation personnelle valable et je m’arrangerai donc pour tout faire dans l’optique de dépasser mes objectifs et ne pas me voir contraint face à des inconvénients que je juge plus qu’inutiles.

  • c-a

    foxe tes cours!

  • Oh, mais je ne parlais pas nécessairement que de mes cours… !