Des communautés et des hommes (humains)

J’écris pour demander l’avis des lecteurs d’Autre-Chose. De plus en plus, l’internet devient une très grande place publique où ses utilisateurs échangent. Et quoi de mieux pour échanger que les communautés. Écrivez en commentaire de quelle(s) communauté(s) vous êtes échangistes et pour quelles raisons vous la cotoyez. Mettez aussi les URI !

Je commence la partie :

Je m’implique dans :

  • PHPQuébec parce que PHP m’intéresse étant un language Web puissant et utilisé partout dans le monde.

Je suis intéressé par :

  • SQIL (Semaine Québécoise de l’Informatique Libre) parce que je crois à la philosophie du libre.
  • Linuq parce que j’ai rencontré du monde faisant parti de ce groupe cet été et leurs actions m’intéressent
  • DeviantArt parce que c’est une très belle grande communauté où chacun peut partager ses oeuvres autant écrites que peintes, photographiées, ou autre.

Il y en a probablement quelques autres, mais je vous laisse les présenter.

  • mireille

    et bien, comme tu le sais, je suis une fervente utilisatrice de livejournal depuis quelque années déjà, et je suis inscrite dans quelques communautés là-dessus, notamment de photographies. ça permet d’échanger des idées, des opinions, d’avoir un regard critique sur ce que l’on fait.

    :).

  • Toute une commande ! Je m’excuse d’avance si j’oublie un groupe, ce n’est pas du tout volontaire. Faites moi signe et je corrigerai tout de suite. Sans plus attendre, voici en ordre alphabétique les groupes et activités dans lesquelles je m’implique depuis un certain temps :

    Accès libre
    Revue distribuée en 20 000 copies au Québec, dans les CACI et ailleurs. Porte sur les nouvelles technologies, la solidarité et les communauté. Je fait partie du comité de rédaction, je révise les textes et j’aide comme je peux autrement.

    Cogitateurs agitateurs
    J’ai participé avec CoAg à plusieurs Cogitariums, au Salon du livre libre, au Salon du livre anarchiste et je fais la promotion du reccueil Le libre – introduction, enjeux et références à toutes les occasions. J’ai aussi donné un bon coup de pouce pour Réalité sans télé lors de la Semaine sans télévision.

    Facil
    Un des membres fondateur, je suis aujourd’hui président de cette association qui fait la promotion du libre au Québec. FACIL, pour l’appropriation collective de l’informatique libre. Cette année, on fait la SQIL et plein d’autres trucs intéressants.

    Île sans fil
    J’étais là un peu après le début, je m’occupais du site web, coordonner sa traduction et puis des mailing lists. Je me suis retiré pendant un certain temps, mais à voir l’ampleur que ça prend (des meetings deux fois par semaines qui attirent systématiquement 15-20 personnes), je me suis dis que je devais y revenir et contribuer selon le temps qu’il me reste.

    Koumbit
    Une entreprise sociale, une coop de travail, de l’hébergement auto-géré et surtout, une bande de joyeux lurrons. Comment pourrais-je refuser de participer là ? Meetings toutes les semaines à la grande bibliothèque, ça se termine souvent sur une bière. C’est chez Koumbit que la plupart de mes sites sont hébergés.

    Libre comme ça
    Une autre coopérative de travail qui se spécialise dans Lutèce avec un fort penchant pour les municipalités. C’est un peu loin par contre, à Val-Morin, mais ça fait du bien d’aller y passer quelques jours à la nature.

    Linux-Québec
    Le site qui n’est pas une association 🙂 Des mailing lists, un canal irc et beaucoup d’histoire. C’est le point central pour s’informer des activités du libre à Montréal et ailleurs au Québec.

    MLUG
    Le Montreal Linux User Group est anglophone, si si. J’ai d’ailleurs traduis leur site aussi, avant de passer à île sans fil, mais la mise à jour allait sucer beaucoup de ressources humaines alors on a laissé tomber. Je tente de repartir les meetings et j’ai espoir qu’un jour ça devienne LE lug de Montréal, bilingue et tout le kit.

    Nattor, le p’tit vendeur de CD et de DVD
    J’allais oublier Nattor ! Certains vont dire que je fais exprès… c’est un site pour vendre des CD par la poste. J’avais commencé ça il y a deux ou trois ans mais ça avait avorté, faute de temps. Quelqu’un a relancé l’idée sur irc dans #linux-quebec et ça m’a décidé à reprendre l’expérence avec quelques collaborateurs. Pour le moment, on n’a rien vendu mais le projet n’est pas abandonné. On va y retrouver des distributions de GNU/Linux, des logiciels individuels ou en paquet pour quelques OS, ainsi que du contenu libre, comme des livres, de la musique et des vidéo.

    PHP Québec
    Je traine surtout sur le canal, j’aime bien voir ce qu’ils font. À part une petite présentation que j’ai donné, je n’ai pas assisté très souvent à leurs réunions. Par contre, j’ai pris plus d’une bière avec eux, et finalement trouvé le moment de participer à leur fameux BBQ annuel. J’ai même une photo pour le prouver 🙂

    Salon du livre libre
    Cogitateurs Agitateurs a organisé ça pour la première fois l’an passé. Ça se déroule en même temps que le salon du livre de Montréal, mais c’est complètement indépendant. Pas certain encore de l’allure que ça va prendre cette année mais on compte bien recommencé avec beaucoup plus de participants et dans un plus en endroit que le café Utopik.

    W3Qc
    La promotion des standards du web et multimédia, voilà une entreprise noble et enrichissante. Malheureusement, je n’ai participé encore à aucune rencontre. J’ai contribué à la traduction de quelques documents, et je participe sur leur mailing list, sans plus. Ce n’est qu’une question de temps.

    SQIL
    La Semaine québécoise de l’informatique libre 2005, c’est le gros morceau. Du 12 au 20 novembre 2005, des activités partout au Québec, comment résister ? J’étais l’un des organisateurs l’an passé, et je reprends mon poste cette année. La grande différence c’est que beaucoup de gens ont des attentes cette année, alors qu’en 2004, c’était notre première année.

  • Pingback: Des communautés et des hommes (humains) » IM2 | OQP()